ALGERIE – FRANCE. Mais foutez donc la paix au président algérien Abdelaziz Bouteflika

Allain Jules

Abdelaziz Bouteflika Abdelaziz Bouteflika

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika, 77 ans, affaibli par la maladie depuis un AVC en 2013, a quitté samedi la clinique de Grenoble, dans l’est de la France, où il était hospitalisé depuis jeudi. Les ennemis de l’Algérie ne sont pas contents. Ils auraient aimé le voir passer de vie à trépas. Quoi de plus normal d’être, après un AVC, épuisé, fatigué ? Ceci veut-il dire qu’on a perdu ses facultés morales et intellectuelles ? Que nenni. 

View original post 113 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s